04 66 28 24 97 contact@reseaudiane.fr

La reconstruction

Comment se passe le traitement ? 

La reconstruction mammaire après ablation totale du sein (mastectomie) peut être réalisée en même temps que la mastectomie, ou différée dans un second temps, généralement, 6 à 12 mois après le traitement.  

Elle permet de redonner une forme, un volume du coté opéré et une symétrie mammaire. 

Elle utilise soit 

  • du matériel prothétique : prothèse mammaire en silicone 
  • du matériel « naturel » musculaire ou graisseux : lambeau musculaire du grand dorsal ou du grand droit, lipomodelage
  • ou l’association des deux

Elle n’est pas obligatoire, et les différentes techniques de reconstruction sont discutées avec vous en fonction de l’âge, du volume, des traitements réalisés, du résultat esthétique. 

Elle nécessite souvent plusieurs interventions : reconstitution du volume et de la forme du sein, symétrisation entre les 2 seins, reconstruction de l’aréole. 

En l’absence de reconstruction, il est toujours proposé le port d’une prothèse mammaire externe en silicone. 

La reconstruction ne modifie pas le pronostic, ne favorise pas les risques de récidive et ne gêne pas la surveillance. 

Quels sont les effets secondaires ? 

Ils varient en fonction de la technique utilisée. 

En cas de lambeau musculaire, il existe souvent une cicatrice supplémentaire dans le dos ou sur le ventre. Il peut exister des crampes. La nécrose du lambeau est une complication rare. 

En cas de prothèses, il peut exister la formation d’une capsule : il s’agit d’une « coque »autour de la prothèse. Cette complication est plus fréquente quand la radiothérapie est réalisée sur la prothèse. La mise en place d’une prothèse comporte un risque infectieux pouvant nécessiter l’ablation de la prothèse. 

Pour toute question personnelle ou complémentaire, contactez les assistantes de parcours. Elles sont là pour vous orienter et vous aider.